L’AFSA forme deux groupes de travail supplémentaires

Les groupes de travail jouent un rôle critique dans l’identification des domaines ou des espaces où les membres de l’AFSA peuvent accroître les engagements politiques et de plaidoyer au niveau régional, continental et mondial.

AFSA avait précédemment trois groupes de travail actifs sur la souveraineté semencière, la terre, l’agroécologie, plus un quatrième groupe de travail transversal sur la communication.


Sena Alouka de Jeunes volontaires pour l’environnement (JVE) et coordinatrice du groupe de travail sur le changement climatique et l’agroécologie lors de l’atelier sur le renforcement des capacités et des stratégies de l’AFSA qui a eu lieu en Octobre.

Au cours de l’atelier sur la stratégie et le renforcement des capacités de cette année tenu en octobre, les membres de l’AFSA ont décidé d’apporter des changements à la structure des groupes de travail existants. L’agroécologie en tant que thématique transversale a été fusionnée dans les groupes de travail sur les semences et la terre. En outre, deux autres groupes de travail ont été créés.

Le premier est le groupe de travail sur le changement climatique et l’agroécologie, dont l’objectif est de promouvoir l’agroécologie en tant que solution au changement climatique.

Le groupe travaillera sur cinq domaines thématiques;·

  • Développer des alternatives au changement climatique dans divers domaines·
  • Déconstruire les mythes existants en s’attaquant aux mauvaises pratiques qui contribuent au changement climatique·
  • En représentant l’AFSA et en participant aux négociations sur le changement climatique à différents niveaux, régional et international·
  • Aborder les mauvaises pratiques et les solutions au changement climatique qui déconstruisent les mythes et les mensonges existants en ce qui concerne les solutions au changement climatique·
  • Participation aux négociations sur le changement climatique (COPs, Pre-COPSs, AMCEN, organisation d’évènements parallèles)

Ce deuxième groupe créé lors de la réunion d’octobre est le groupe de travail des consommateurs pour des systèmes alimentaires durables.

Ce groupe reconnaît que les consommateurs sont conscients qu’une bonne nutrition et une bonne santé proviennent de la production et de la consommation de produits agroécologiques.
Malgré cette prise de conscience en Afrique, la destruction des systèmes de production indigènes a créé une agriculture mono-culture qui a engendré la malnutrition et d’autres problèmes de santé connexes.
Au cours des deux prochaines années, le groupe de travail sur les consommateurs se concentrera sur ce qui suit.

  • Générer des connaissances sur les lois et règlements qui habilitent les consommateurs sur le droit à des aliments sains et nutritifs (étude de recherche).
  • Cartographie des pratiques de marché qui rendent les produits agroécologiques disponibles aux consommateurs dans certains pays.
  • Identifier et développer des partenariats avec des organisations aux vues similaires au niveau régional et mondial.
  • Élaborer une note conceptuelle pour structurer l’engagement des consommateurs avec la stratégie de plaidoyer plus large de l’AFSA.

Les membres de chaque groupe de travail se sont vu attribuer des tâches visant à améliorer la capacité organisationnelle des groupes. Les groupes vont maintenant se concentrer sur la mise en œuvre de la structure et des plans de travail discutés lors de la réunion d’octobre 2017.