In Nouvelles, Publications

Repositionnement de l’AFSA

Afin de saisir les nouvelles opportunités et de relever les défis en constante évolution, l’AFSA continue de faire pression pour que des changements soient apportés dans ses quatre domaines thématiques, en assurant la continuité et en validant l’importance du travail déjà commencé.

Pour les cinq années (2020-2024) l’AFSA se concentrera : Le pilotage de la transition vers l’agroécologie en Afrique

Au cours de la période couverte par ce plan stratégique, l’AFSA poursuivra les priorités suivantes

  1. La transition vers l’agroécologie pour l’action climatique
  2. Renforcer les systèmes semenciers gérés par les paysans
  3. Renforcer la voix des communautés pour les droits fonciers et les sols sains
  4. Mobiliser le soutien des citoyens pour des systèmes d’alimentation et de nutrition durables

Le premier repositionnement pourrait être qualifié de “Penser régionalement, agir nationalement”. Si la politique continentale / régionale est d’une importance capitale, la politique et la pratique nationales sont le point de rencontre entre le caoutchouc et la route. Nos circonscriptions membres vivent dans des villages, des villes et des cités et c’est là qu’elles s’engagent principalement dans le militantisme, pour améliorer la vie de leurs familles et de leurs communautés. C’est là que l’énergie et la passion pour le changement sont les plus évidentes. Nous avons l’intention d’exploiter cette énergie, celle des militants locaux, des femmes, des hommes et surtout des jeunes – pour porter la lutte dans les rues, construire le mouvement et accélérer la transition vers l’agroécologie. Cette nouvelle “approche par pays” se décline dans les quatre domaines stratégiques prioritaires ci-dessous, chaque axe de travail visant un ensemble spécifique de nations africaines.

Un deuxième repositionnement est le changement d’orientation du plaidoyer politique traditionnel vers des campagnes. Après plus d’un an de consultation de ses membres, l’AFSA a pour la première fois lancé une campagne dédiée, une bataille clairement ciblée pour placer l’agroécologie au centre du débat sur le climat dans une douzaine de pays sélectionnés.

Un troisième repositionnement consiste à mettre davantage l’accent sur les femmes et les jeunes, en reconnaissant l’immense contribution des femmes dans la lutte pour la souveraineté alimentaire, et l’énorme potentiel des jeunes en matière d’agroécologie. Dans le cadre de la nouvelle stratégie, l’AFSA renforcera son action pour lutter contre l’injustice liée aux droits des femmes à la terre et à la propriété, intégrera la dimension genre dans tous les groupes de travail, élaborera une politique et un plan d’action de l’AFSA en matière de genre, et soutiendra et encouragera l’énergie des jeunes.

Un quatrième repositionnement concerne la manière dont l’AFSA est perçue de l’extérieur. Cette période stratégique verra l’AFSA se repositionner non seulement en tant que fournisseur de ressources de communication et de renforcement des capacités, mais aussi comme la principale voix africaine reliant le mouvement africain pour l’agroécologie à l’espace politique international. L’AFSA définira, marquera et illustrera ce que l’agroécologie signifie pour les producteurs et les consommateurs africains, en positionnant l’agroécologie comme une solution dirigée par l’Afrique, par opposition à une industrialisation de l’agriculture dirigée par l’Occident et motivée par le profit.

Voir le plan stratégique ici

Recent Posts
0 0 vote
Article Rating
Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Start typing and press Enter to search

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x