In Nouvelles

L’AFSA organisera sa troisième conférence sur les systèmes alimentaires africains en Afrique australe et a choisi de la tenir au Zimbabwe afin qu’elle puisse coïncider avec le 8e festival annuel des aliments et semences traditionnels et biologiques du Zimbabwe. Elle sera accueillie par PELUM Zimbabwe, membre de l’AFSA.

Le thème de la conférence sera : Des marchés pour des systèmes alimentaires sains : de quels types de marchés avons-nous besoin pour la transition vers l’agroécologie ?

Quand ? La semaine du 14 au 18 septembre 2020

Quoi ? Une conférence de trois jours, du 16 au 18 septembre, comprenant des visites de marchés alimentaires locaux et le Festival de l’alimentation et des semences du Zimbabwe.

Des visites parallèles facultatives (11-13 septembre) dans deux communautés de la province de Masvingo (notamment des foires aux semences, une école d’agroécologie, des cuisines traditionnelles).

Qui ? Environ 100 à 140 participants, dont des membres de l’AFSA, des spécialistes des marchés, des universitaires, des financiers, des agriculteurs, la FAO, l’Union africaine / les CER, le gouvernement du Zimbabwe, des ONG, des donateurs.

Où ? Lieu de la conférence près de Harare à confirmer – éventuellement hôtel de la conférence, village de formation ou parc à gibier.

Orateurs principaux : inclura éventuellement :
– Charles Dhewa : sur les marchés informels
– Mamadou Goita : sur les politiques de marché
– Jennifer Astone : sur les mécanismes de financement du développement
– Michel Pimbert : sur les marchés et l’agroécologie
– Elizabeth Mpofu : sur les femmes en tant que leaders du marché

Les sous-thèmes seront :
– Comprendre les marchés formels et informels : que pouvons-nous apprendre des marchés alimentaires traditionnels africains ?
– Espaces politiques pour la transformation des marchés : que faut-il changer ?
– Les femmes dans la commercialisation, la transformation et la valeur ajoutée : quels sont les moteurs du changement ?
– Financement de la transformation des marchés : avons-nous besoin de subventions, de prêts, de financements mixtes ?
– Les nouveaux systèmes de commercialisation alternatifs : qu’est-ce qui fonctionne déjà et pouvons-nous l’utiliser ?
– Échange et commercialisation des semences : les systèmes de semences gérés par les agriculteurs peuvent-ils garantir une alimentation saine ?

Recommended Posts

Leave a Comment

Start typing and press Enter to search