In Nouvelles

Chers collègues, membres de l’AFSA, Mesdames et Messieurs : Permettez-moi de saisir cette occasion pour vous remercier très sincèrement de m’avoir témoigné votre confiance en me confiant la tâche onéreuse mais honorable et noble de prendre la tête du renforcement de notre organisation pour les trois prochaines années et de l’élever à des niveaux supérieurs. Vous l’avez fait en m’élisant à l’unanimité comme votre nouveau président. Le processus électoral pacifique de ce soir a prouvé que l’AFSA a véritablement gagné en stature et en maturité, et qu’elle est fermement entre les mains de ses membres. La formidable équipe que vous avez élue ce soir aune tâche fondamentale à accomplir et je suis convaincu que nous ne vous décevrons pas.

L’Alliance pour la souveraineté alimentaire en Afrique (AFSA) est une organisation d’un genre unique, un réseau continental de réseaux. En raison de la complexité du continent africain, la diversité de l’AFSA est très visible. Nous sommes divers en termes de géographie, d’histoire, d’ethnicité, de langue, de religion et de genre. Notre diversité ne doit pas être considérée en termes de différences. Bien sûr, nous pouvons avoir des divergences d’opinion sur certaines questions, ce qui est en soi souhaitable et inévitable. Notre diversité doit être interprétée comme une mise en valeur de notre force : la force dans la diversité. Nous devrions toujours nous efforcer de nous concentrer sur les choses qui nous rassemblent (c’est-à-dire nos points communs) et de les maximiser, mais de minimiser et de décourager celles qui soulignent nos différences. Je ne veux pas prétendre que des différences de points de vue n’apparaissent pas occasionnellement ; il est tout simplement naturel et sain qu’elles apparaissent librement sans être supprimées. Un indicateur de la maturité de notre organisation et de la vision de ses dirigeants réside dans la capacité à identifier les défis liés à notre diversité et à y faire face de manière honnête et transparente en vue de trouver mutuellement des stratégies amiables pour nous permettre d’avancer ensemble. Ce n’est que par la solidarité que nous réaliserons la vision de l’AFSA d’assurer la souveraineté alimentaire en Afrique.

Nous ne devons pas perdre de vue le fait que l’AFSA se compose de différentes catégories de membres, les plus notables étant les “membres principaux” et les “membres associés”. Ces catégories sont inscrites dans nos statuts et doivent être respectées en tout temps. Outre les contributions pécuniaires à l’organisation, les membres du groupe principal et des groupes associés sont attachés aux valeurs fondamentales de l’AFSA et apportent des idées de manière égale. Toutefois, les membres associés sont constitutionnellement exclus de la participation au processus de vote lors de l’élection des membres du conseil d’administration. Nous pourrions à l’avenir souhaiter trouver des moyens innovants par lesquels les membres associés pourraient également, dans une certaine mesure, contribuer à la gestion de notre organisation. Cela ne peut se faire que dans le contexte de notre fidélité continue aux statuts de l’AFSA, en tenant compte du fait que le document statutaire est un document vivant. Par conséquent, des discussions dans ce sens pourraient être entreprises au cours des trois prochaines années.

Le secrétariat de l’AFSA a connu une croissance exponentielle depuis les discussions de Techiman (au Ghana), où l’actuel coordinateur général a été identifié et chargé de soutenir l’organisation naissante. Son rôle n’est pas de microgérer le Secrétariat mais d’être un organe de décision de l’organisation. Le nouveau conseil d’administration poursuivra la politique de non-intervention du conseil d’administration sortant dans ses relations avec le secrétariat dans la gestion quotidienne des affaires de l’organisation. Le conseil d’administration apportera toutefois son soutien et la supervision nécessaire au secrétariat et à l’ensemble des membres. Le conseil d’administration délibérera sur les étapes qu’il devra franchir chaque année au cours des trois prochaines années de sa vie et aura des résultats concrets à présenter à l’assemblée générale à l’expiration de son mandat.

Mon discours d’acceptation serait incomplet si je ne saisissais pas cette occasion pour remercier le conseil d’administration sortant, sous la direction compétente de Mme Mariann Bassey Oruvwuje, pour le travail splendide qu’il a accompli au cours des trois dernières années.

Enfin, permettez-moi de souhaiter la bienvenue aux nouveaux membres du conseil d’administration pour cette responsabilité stimulante que les membres de l’AFSA nous ont confiée. Je tiens à assurer aux membres que nous sommes à la hauteur de la tâche et que, en tant qu’équipe, nous allons tenir nos promesses !

Merci encore une fois et que Dieu vous bénisse tous.

Docteur Chris Macoloo, FCCS

Président du conseil d’administration de l’AFSA

Recent Posts

Leave a Comment

Start typing and press Enter to search