In Communiqué de presse, Nouvelles

Nairobi, 7 septembre 2021

Aujourd’hui, l’Alliance pour la souveraineté alimentaire en Afrique (AFSA), qui représente quelque 200 millions de petits producteurs alimentaires, ainsi que 160 organisations internationales de 40 pays, publient une lettre ouverte appelant les donateurs à cesser de financer l’Alliance pour une révolution verte en Afrique (AGRA).

En juin, notre Alliance a écrit aux donateurs de l’AGRA pour leur demander de fournir des preuves pour réfuter les recherches montrant que l’initiative d’agriculture industrielle, vieille de 15 ans, n’a pas réussi à améliorer les revenus et la sécurité alimentaire des millions de petits producteurs alimentaires qu’elle ciblait. Nous avons reçu peu de réponses et aucune preuve crédible.

Maintenant, alors que s’ouvre le Forum sur la révolution verte de l’AGRA, nous mettons au défi tous les donateurs de cesser de financer cette fausse solution et de réorienter leur soutien vers l’agroécologie – un système alimentaire sain, durable, résilient et culturellement approprié pour l’Afrique.

“Nous accueillons favorablement les investissements dans l’agriculture sur notre continent”, a écrit le coordinateur général de l’AFSA, Million Belay, dans un récent article coécrit dans Scientific American, “mais nous les recherchons sous une forme qui soit démocratique et qui réponde aux personnes au cœur de l’agriculture.”

La lettre ouverte a été initiée par les 35 réseaux membres de l’AFSA ainsi que cinq organisations alliées et est maintenant approuvée par 160 organisations internationales. L’AFSA a présenté ses demandes lors d’une conférence de presse le 2 septembre et lance maintenant un défi direct aux donateurs de l’AGRA.

Le texte de la lettre, disponible en anglais, français, espagnol et portugais, est reproduit ci-dessous. Ou telecharger en pdf ici.

FIN

Notes pour les rédacteurs

Pour de plus amples informations et des interviews, veuillez contacter :

Kirubel Teshome, responsable de la communication de l’AFSA, kirubel.tadele@afsafrica.org

Million Belay, PhD, Coordinateur général, Alliance pour la souveraineté alimentaire en Afrique, million.belay@afsafrica.org

Anne Maina, coordinatrice nationale, Association kenyane pour la biodiversité et la biosécurité ; anne.maina@bibakenya.org

Telecharger ce communiqué de presse ici

Plus de ressources ici

—————————————————-

LETTRE OUVERTE AUX DONATEURS D’AGRA

Appel à mettre fin au soutien aux programmes de révolution verte en Afrique

Cher représentant des donateurs,

Nous, 35 organisations de l’Alliance pour la souveraineté alimentaire en Afrique (AFSA) et 165 organisations alliées dans 40 pays du monde, demandons à votre agence de cesser de financer l’Alliance pour une révolution verte en Afrique (AGRA) et d’autres programmes de révolution verte et de soutenir les efforts menés par les Africains pour étendre l’agroécologie et d’autres systèmes agricoles à faibles intrants.

L’AFSA, le plus grand réseau d’organisations de la société civile du continent, a écrit aux donateurs de l’AGRA en mai 2021 pour leur demander des preuves des impacts positifs du programme. Le réseau a reçu peu de réponses et aucune preuve.

AGRA a échoué sans équivoque dans sa mission d’augmenter la productivité et les revenus et de réduire l’insécurité alimentaire, et a en fait nui aux efforts plus larges de soutien aux agriculteurs africains.

Plus d’une décennie de recherche a révélé l’échec d’AGRA dans ses propres termes. Après près de 15 ans et des dépenses de plus d’un milliard de dollars US pour promouvoir l’utilisation de semences commerciales, d’engrais chimiques et de pesticides dans 13 pays africains, et un milliard de dollars US supplémentaire par an de subventions gouvernementales africaines pour les semences et les engrais, l’AGRA n’a pas réussi à prouver que les rendements, les revenus ou la sécurité alimentaire ont augmenté de manière significative et durable pour les ménages de petits exploitants dans les pays ciblés. Depuis le début du programme d’AGRA en 2006, le nombre de personnes sous-alimentées dans ces 13 pays a augmenté de 30 %. Même lorsque la production de cultures de base a augmenté, la pauvreté ou la faim en milieu rural n’a guère diminué. Au lieu de cela, des cultures diverses et résistantes au climat qui fournissent un régime alimentaire plus varié et plus sain aux Africains ruraux ont été déplacées.

Le rôle joué par AGRA est très préoccupant pour plusieurs raisons :

  • Elle poursuit une approche mal conçue qui promeut des monocultures fortement dépendantes aux intrants chimiques, au détriment des moyens de subsistance durables, de la fertilité des sols à long terme, du climat et du développement humain.
  • La stratégie visant à convertir les agriculteurs aux semences commerciales, aux engrais et aux pesticides “à haut rendement” nuit directement aux agriculteurs car elle accroît leur dépendance à l’égard des entreprises et des longues chaînes d’approvisionnement en intrants et nuit à l’environnement. Elle nuit également à la résilience et augmente les risques d’endettement des petits agriculteurs face au changement climatique.
  • AGRA utilise son levier financier pour encourager les gouvernements africains à se concentrer sur l’augmentation des rendements agricoles au détriment de la faim et de la pauvreté sur le continent, y compris des siècles d’exploitation des populations et des ressources naturelles du continent qui n’ont pas profité aux Africains.

Avec la présidente d’AGRA, Agnes Kalibata, qui dirigera le prochain sommet des Nations unies sur les systèmes alimentaires en tant qu’envoyée spéciale des Nations unies, le soutien financier et l’influence d’AGRA permettent à son modèle d’être présenté à tort comme la voie à suivre pour le monde. En fait, il fait partie du problème.

Des centaines d’organisations du monde entier ont dénoncé le Sommet sur les systèmes alimentaires comme une tentative de promouvoir une agriculture industrielle dirigée par les entreprises dans le monde entier, selon le modèle d’AGRA pour l’Afrique.

En juin 2021, près de 500 leaders religieux de toute l’Afrique ont envoyé une lettre à la Fondation Bill et Melinda Gates pour qu’elle mette fin à son soutien néfaste à l’agriculture industrielle. La lettre, envoyée par la Southern African Faith Communities’ Environment Institute (SAFCEI), rejette l’approche actuelle de la Fondation en matière de sécurité alimentaire, face à l’intensification de la crise climatique, comme faisant plus de mal que de bien sur le continent. Ils demandent à la Fondation Gates et aux autres donateurs d’AGRA d’écouter les petits agriculteurs et de cesser de soutenir l’agriculture industrielle. Nous soutenons les demandes de cette lettre et demandons à votre agence d’écouter les voix des Africains pour déterminer les efforts que vous soutenez.

Alors que le monde est confronté à des crises humaines, environnementales et climatiques majeures, il est urgent de changer de cap et de se tourner vers un modèle de développement basé sur des pratiques réellement durables, l’équité et la justice. Les agriculteurs de toute l’Afrique ont montré des résultats bien plus prometteurs en partageant leurs connaissances et en collaborant avec les scientifiques pour mettre en place des méthodes agricoles à faibles intrants qui laissent le contrôle de la production aux mains des agriculteurs africains. Nous vous invitons à écouter les mouvements paysans du continent qui ont exposé leur vision d’un système alimentaire sain, durable et équitable (comme la Déclaration de Nyéléni et la Déclaration d’Addis-Abeba).

Comme les leaders religieux africains l’ont demandé à la Fondation Gates, nous appelons au “respect et au soutien des approches holistiques définies localement qui permettent des transitions agroécologiques vers des systèmes alimentaires durables en Afrique”.

Nous vous demandons donc de cesser immédiatement de financer les programmes néfastes de la révolution verte tels qu’AGRA, afin que les approches agroécologiques dirigées par les paysans et les autres systèmes agricoles à faibles intrants externes puissent réellement prospérer.

SIGNE:

  • Alliance for Food Sovereignty in Africa (AFSA)
  • Biodiversity and Biosafety Association of Kenya (BIBA Kenya)
  • Community Alliance for Global Justice/AGRA Watch
  • GRAIN
  • Groundswell International
  • A Growing Culture
  • Institute for Agriculture and Trade Policy
  • The Oakland Institute
  • Southern African Faith Communities’ Environment Institute (SAFCEI)

RÉSEAUX MEMBRES DE L’AFSA

  • African Biodiversity Network (ABN)
  • African Centre for Biodiversity (ACB)
  • Association Ouest Africaine pour le Développement de la Pêche Artisanale (ADEPA)
  • Coalition pour la Protection du Patrimoine Génétique Africaine (COPAGEN)
  • Comité Ouest Africain de Semences Paysannes (COASP)
  • Comparing and Supporting Endogenous Development (COMPAS Africa)
  • Eastern and Southern Africa Pastoralist Network (ESAPN)
  • Eastern and Southern Africa Small Scale Farmers Forum (ESAFF)
  • Faith & Justice Network of the Mano River Basin (FJN)
  • Farm-Saved Seeds Network (FASSNET)
  • Fédération Agroécologique du Bénin (FAEB)
  • Fellowship of Christian Councils and Churches in West Africa (FECCIWA)
  • Friends of the Earth Africa (FoEA)
  • Global Justice Now!
  • Groundswell West Africa (GWA)
  • Health of Mother Earth Foundation (HOMEF)
  • Indigenous Peoples of Africa Coordinating Committee (IPACC)
  • Institut Africain pour le Développement Economique et Social (INADES-Formation)
  • Institut Panafricain pour la Citoyenneté, les Consommateurs et le Développement (CICODEV Africa)
  • Jeunes Volontaires pour l’Environnement (JVE International)
  • La Via Campesina SEAfrica
  • North African Food Sovereignty Network (NAFSN)
  • Participatory Ecological Land Use Management (PELUM) Association
  • Plate-forme Régionale des Organisations Paysannes d’Afrique Centrale (PROPAC)
  • Regional Schools and Colleges Permaculture Programme (ReSCOPE)
  • Réseau Africain pour le Droit à l’Alimentation (RAPDA –Togo)
  • Rural Women’s Assembly (RWA)
  • Tanzanian Alliance for Biodiversity (TABIO)
  • Thousand Currents
  • Union Africaine des Consommateurs (UAC)
  • We are the Solution (WAS)
  • World Neighbors
  • Zambia Alliance for Agroecology and Biodiversity (ZAAB)

APPROUVÉE PAR 160 ORGANISATIONS ALLIÉES DANS 40 PAYS DU MONDE

  • 350 Seattle
  • Acción Ecológica
  • Action for Community Transformation (ACT)
  • ActionAid International
  • Actions et Initiatives Locales d’Education de Paix et de Développement lnclusifs
  • ADeD/JINUKUN
  • Afar Pastoralist Development Association
  • African Beekeeping Resource Centre (ABRC)
  • Agro-Shrub Alliance
  • Agroecology Research-Action Collective
  • Agrosol
  • AILE- PDI TEETE
  • All India Union of Forest Working People AIUFWP
  • Ames Climate Action Team
  • Amis de la Terre France
  • ANCAR
  • ANEC AC
  • BioProtect
  • Bioscience Resource Project
  • Biotech Services Sénégal
  • Biovision Foundation
  • Biowatch South Africa
  • Both ENDS
  • Caribbean Agroecology Institute
  • Caritas Thies
  • Caritas Zambia
  • Casa Congo
  • CCFD-Terre Solidaire
  • Center for Food Safety (US)
  • Centre for Agroecology, Water and Resilience (CAWR)
  • Centro Agrícola Cantonal de Quevedo
  • CFAPE-TOGO
  • Chikukwa Ecological Land Use Community Trust
  • CIDSE
  • Círculo Argentino de Agroecología
  • CLIMA Fund
  • CNABio
  • Colectivo Agroecológico del Ecuador
  • Community Technology Development Trust (CTDT)
  • Conservation Agriculture Namibia
  • Consumers Union of Japan
  • COPAGEN Burkina Faso
  • COPAGEN Niger
  • Corriente Agraria Nacional y Popular Chaco
  • CST Ethiopia
  • Dartmouth College
  • Yolanda Whyte Pediatrics
  • EarthLore Foundation NPC (EarthLore)
  • ECAO
  • Ecological organic agriculture Initiative (EOA I)
  • El Colegio de la Frontera Sur (ECOSUR)
  • ETC Group
  • FACHIG Trust
  • Fahamu Africa
  • Fambidzanai Permaculture Centre
  • Family Farm Defenders
  • Farmworker Association of Florida
  • FENEV
  • FIAN Belgium
  • FIAN Colombia
  • FIAN Germany
  • FIAN International
  • Focus on the Global South
  • Food in Neighborhoods Community Coalition
  • Food Sovereignty Ghana
  • Food, Agriculture & Society Program, Macalester College
  • Foro Feminista Magaly Pineda
  • Forum on Environment and Development
  • Friends of the Earth International
  • Friends of the Earth, U.S.
  • Friends of the MST (US)
  • FUGPN Mooriben
  • Fundación Semillas de Vida, A.C.
  • G-BIACK
  • Garden-Raised Bounty (GRuB)
  • GE Free NZ in Food and Environment
  • Global Center for Climate Justice
  • Global Ministries of the Christian Church (Disciples of Christ)
  • GMO Science
  • Granja Soleil en transición agroecologica razonada
  • Grassroots International
  • Green America
  • GRuB
  • Haki Nawiri Afrika
  • Harambee House, inc
  • Ileoge Farmers Market
  • Indigenous Strategy & Institution for Development(ISID)
  • Initiative for Agriculture and Rural Development in Mali
  • INKOTA-netzwerk
  • Inter Pares
  • Joint Action for Water
  • Justica Ambiental JA!
  • Kasisi Agricultural Training Center (KATC)
  • Kenya Small Scale Farmers Forum
  • Landless Peoples Movement SA
  • Les Jardins de l’Espoir
  • Maendeleo Endelevu Action Program (MEAP)
  • Maryknoll Office for Global Concerns
  • Masifundise/WFFP
  • MASIPAG
  • Mazingira Institute
  • MELCA-Ethiopia
  • Mijarc
  • Millennium Institute
  • Moms Across America
  • National Association of Professional Environmentalists (NAPE)
  • National Family Farm Coalition
  • National Organic Actors Platform Uganda
  • Natures Wisdom
  • NeverEndingFood
  • Njeremoto Biodiversity Institute NBI-Zim
  • ONG La Grande Puissance de Dieu
  • Organic Consumers Alliance(OCA)
  • Partners for the Land & Agricultural Needs of Traditional Peoples
  • Pesticide Action Nexus Association
  • Presbyterian Church USA
  • Programme de Développement du Kasai
  • RAPAM
  • ReAct Transnational
  • Real Food Media
  • RECOWA
  • Red Correntina de Agroecologia
  • Rhedpat Organic intergrated Farms
  • Rural Vermont
  • Schola Campesina
  • Seeds Savers Network Kenya
  • Semillas de Identidad
  • SIDH-Sénégal
  • Small Planet Institute
  • Society for International Development
  • Soil Generation
  • Soils Food and Healthy Communities (SFHC)
  • SOS FAIM Luxembourg
  • Southeastern African American Farmers Organic Network (SAAFON)
  • Southern Agricultural Research Institute
  • St Jude Family Projects
  • Strategies for Agro-Pastoralist’s Development
  • Support for Women in Agriculture and Environment (SWAGEN)
  • Transnational Institute
  • TREEhouse Growing Eating Living
  • Trust for Community Outreach and Education (TCOE)
  • Turning Green
  • UNAM, National University of Mexico
  • Unión de Scientíficos Comprometidos con la Sociedad
  • United Church of Christ
  • United Church of Christ, Justice and Local Church Ministries
  • Universidad Autónoma Metropolitana
  • Universidad Veracruzana
  • Village Volunteers
  • Voluntary Services Overseas
  • VRCC
  • WASCAL
  • Washington Biotechnology Action Council
  • WhyHunger
  • Women’s International League for Peace and Freedom, US
  • Women’s Intl. League for Peace & Freedom, Boston, MA branch
  • World Public Health Nutrition Association
  • Young Green Women SierraLeone
  • Zimbabwe Smallholder Organic Farmers Forum (ZIMSOFF)

 

Recent Posts
0 0 votes
Article Rating
Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Start typing and press Enter to search

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x